LE LITTORAL DE L´HÉRAULT. L´ORIGINE DES ÉTANGS.

 

 

Le littoral du département français de l´Hérault est constitue par une côte basse, bordée par des flèches littorales qui s’accrochent à quelques pointements rocheux. Il s’agit d’une côte à lido (cordon littoral avancé) qui emprisonne des lagunes appelées étangs.

Ce littoral et ses vallées sont héritées de l’Ère Quaternaire, une période de -1, 8 millions d’années à nos jours. Au cours de cette ère, l’alternance de climats froids et de climats proches de la période actuelle provoque l’érosion par le gel et la variation du niveau marin. En période froide, le niveau marin plus bas favorise le creusement des vallées et le déblaiement d’épaisses couches de cailloutis issus du fractionnement par le gel. Entre 15 000 et 6 000 ans, le réchauffement du climat a provoqué la fonte des glaciers et la remontée d’une centaine de mètres d’altitude de la mer. Celle-ci a poussé devant elle les matériaux issus des froids quaternaires, et a formé le lido actuel, un mince ruban rectiligne qui ralentit l’écoulement des eaux douces : les étangs se sont formés ainsi en deçà du lido par accumulation des eaux douces terrestres, et ne trouvent d’exutoires vers la mer que par de minces pertuis appelés graus.

 

Le lido à Palavas-les-Flots : fragile et instable formation sableuse héritée de l’Ère Quaternaire.