LES MINES DE SOUFRE DE LIBROS (PROVINCE DE TERUEL, ESPAGNE).

 

Les mines de soufre de Libros (Teruel) ont commencé à être exploitées en 1777 puis son activité a subsisté d´une façon irrégulière jusqu´en 1889. Des années plus tard, en 1906, ce sera l´entreprise La Industrial Química de Saragosse qui va reprendre l´extraction jusqu´à sa fermeture définitive en 1956. Ces mines sont connues internationalement non pas par la quantité du soufre mais grâce à la découverte de grenouilles fossilisées.

À l´heure actuelle l´emplacement des mines se trouve dans un état déplorable d´abandon et de ruine, il semble impossible d´ identifier entre les ruines les édifices qui ont hébergé l ´école, le quartier de la G.Civil, l ´hôpital, les pavillons des cadres dirigeants, la boulangerie, la boucherie, l économat ou les cafés qui ont existés à cet endroit. Comme seul témoin du passé resplendissant de ces mines il  reste environ 130 grottes-demeures utilisées par les ouvriers comme logement car  il y eut plus de deux milliers de travailleurs et aussi  la  petite église creusée dans la pierre qui a été  restaurée et où se trouve  une maquette qui  reproduit le village des mines de soufre. 

 

 

 

Mines de Libros: situation de l´ancien hôpital.

À gauche, image de l´exploitation minière de Libros pendant les années quarante (vingtième siècle). À droite, image actuelle. La flèche indique la situation de l´ancien hôpital.

 

 

Mines de Libros: four d´extraction du soufre.

 

 

 

Mines de Libros: église creusée dans la pierre.

Témoin du passé resplendissant de ces mines de Libros, il  reste la  petite église creusée dans la pierre qui a été  restaurée.