RÉSUMÉ

Palaeogronotoma n. gen. du Miocène de l'Espagne, la première registre fossile tertiaire de la sous-famille Eucoilinae (Hymenoptera: Figitidae).

Un spécimen unique bien préservé de la sous-famille Eucoilinae Thomson, 1862 (Hymenoptera: Cynipoidea: Figitidae) a été identifié dans la collection considérable de fossiles d'insectes trouvés dans le Miocène inférieur du bassin de Rubielos de Mora (province de Teruel, Espagne). Le site paléoentomologique du Rubielos de Mora est un Konservat-Lagerstätte de rythmites bitumineux et lacustres. Il s'agit du premier fossile d'Eucoilinae connu d'un affleurement tertiaire. Il représente un nouveau genre et une nouvelle espèce de la famille Figitidae Thomson, 1862 très rare dans les archives fossiles, Palaeogronotoma nordlanderi n. gen, n. sp. Le genre appartient au groupe Gronotoma et est proche du genre Gronotoma Förster, 1869 (tribu Diglyphosemini Belizin, 1961), qui se distingue principalement dans la configuration des antennes, particulièrement bien conservées, bien que d'autres caractères diagnostiques sont étudiés dans la présente étude.



Keywords: Insecta, Hymenoptera, Eucoilinae, Early Miocene, Spain, new genus, new species, Insecta, Humenoptera, Eucoilinae, Miocène inférieur, Espagne, genre nouveau, espèce nouvelle.






Détail des antennes particulièrement bien conservées de Palaeogronotoma nordlanderi