LES PLACERS ALLUVIAUX



Une fois libéré du filon par l'érosion, l'or constitue des dépôts résiduels éluviaux proches. Puis l'or migre au fond des vallées dans les alluvions des cours d'eau, transporté jusque-là par la gravité et les éléments (ruissellement, etc.).


Le courant violent déplace les alluvions. Un brusque ralentissement du courant les dépose en les classant selon leur densité et leur volume. La densité de l'or étant de 19,33 -celle du gravier entre 2 et 3- l'or se trouve déplacé et classé et déposé en même temps que des graviers ou des grains de sable beaucoup plus volumineux.




Un placer alluvial est un lieu où un cours d'eau produit un dépôt d'alluvions présentant localement des concentrations naturelles élevées en minéraux lourds, sous forme de sables lourds: débris fins, paillettes, grains et pépites. Ces sables lourds sont composés de nombreux minéraux de forte densité: métaux et cristaux lourds mais aussi de matériaux lourds d'origine manufacturée: plombs, débris métalliques anthropiques....




Les obstacles perturbent le courant et génèrent des dépôts de minéraux lourds.






Les perturbations et ralentissements du courant créés par une confluence sont favorables à la formation de dépôts.




Le ralentissement provoqué par une fin de pente est favorable aux dépôts de minéraux lourds.




Les contenus des creux, failles, trous et marmites immergés sont souvent d'excellents placers qui concentrent de façon importante paillettes, grains et petites pépites. Sur une marmite ou une faille, les concentrations peuvent atteindre 500g/Tonne mais sur quelques litres de sables seulement.







Les marmites situées sous une chute d'eau sont génératrices de dépôts qui peuvent s'accumuler, retenus sous les grosses pierres.