Si aux Etats-Unis ou en Europe, une personne sur 20 000 est albinos, ce taux descend à un individu sur 4 000 en Afrique. Victimes d'attaques les albinos de Tanzanie vivent barricadés.

Depuis 2007, plus de 50 albinos sont morts en Tanzanie. Des dizaines d'autres ont été mutilés. A l'origine de ces persécutions: leurs membres sont utilisés pour la préparation de « potions » par des sorciers.

Déjà victimes de cancers de la peau et mal-voyants en raison du faible taux en mélanine contenu dans leur peau, les 150 000 albinos de Tanzanie se retrouvent marginalisés. Leur maladie, l'albinisme, est une anomalie génétique caractérisée par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux et des yeux.


 

Voir la vidéo: "Les meurtres d´albinos balayent la Tanzanie depuis 2007".