La lagune de Gallocanta.

 

Foto Luis Sopena

 

 



À 12 km de Calamocha (province de Teruel, Espagne), au fond d’une grande dépression karstique à fond plat pas entièrement fermée par des versants rocheux escarpés, se trouve la lagune de Gallocanta, une des plus grandes de la Péninsule. Elle dépasse les 1 000 ha de superficie. Cette lagune salée est un endroit emblématique autant dans la région que en dehors, ceci grâce à l'arrivée de milliers de grues, en provenance du nord de l'Europe, qui viennent ici passer l'hiver. La zone a été déclarée Zone humide d’intérêt national et Zone d’intérêt particulier pour l’avifaune.

L’origine de la dépression de Gallocanta, considérée traditionnellement comme une fosse néotectonique, a été réinterprétée comme un poljé karstique. Quatre surfaces aplanies de corrosion en escalier au-dessus du fond du poljé ont été cartographiées, permettant la reconstruction de l’évolution morphologique de la dépression. La corrosion a creusé le fond du poljé jusqu’aux sédiments imperméables triasiques (argiles et évaporites) sous-jacentes aux roches carbonatées. Cette situation a provoqué la génération de lacs semi-permanents comme le lac salin de Gallocanta qui s’étend sur 14,5 km2. L’évolution morphosédimentaire de ce lac se caractérise par de processus côtiers qui tendent à une segmentation du basin lacustre qui est orienté parallèlement à la direction du vent dominant. De plus, la dissolution sous la surface des sédiments évaporatiques sous-jacents a produit la salinisation des eaux lacustres. Plusieurs évidences géomorphologiques et sédimentaires démontrent que les failles localisées sur les marges de la dépression n’ont subir aucune activité tectonique significative tout au long du quaternaire.



 

 

 

 Foto Joerg Strub

 

 La grue cendrée.

 

 

La Grue cendrée mesure de 115 à 130 cm. C'est le plus grand échassier européen. Son plumage gris n'est égayé que par une petite calotte rouge vif au sommet du crâne, et une bande blanche qui part de l'oeil et descend de chaque côté du cou. Oiseau migrateur, le principal site d'hivernage des grues en Europe est la lagune de Gallocanta en Espagne. On peut dire que la Grue cendrée rythme les saisons des hommes. Ses longs voyages sont suivis à travers l´Europe par de nombreux observateurs pasiones. Chaque année, à la même époque, 70.000 à 75.000 grues traversent l'Europe du Nord au Sud.

 

Foto Josep Gener i Esteve