Modélisation des mouvements respiratoires d'inspirations et d'expiration.
En tirant sur la membrane située au fond de la bouteille (= contraction du diaphragme), le volume de la bouteille (cage thoracique) augmente. Le ballonnet rouge (poumon ou alvéole pulmonaire) se gonfle.
 

C´es grâce aux os qui forment la cage thoracique que les poumons peuvent se remplir et se vider d´air. Le poumon est un organe qui ne peut pas bouger par lui même. Sa paroi extérieure se nomme la plèvre. Celle-ci est rattachée aux côtes de la cage thoracique. Lors de l´inspiration, les côtes se relèvent et le diaphragme descend. Il y a ainsi un vide et l´air peut ainsi entrer. Lors de l´expiration, les côtes se referment et le diaphragme remonte. L´air est ainsi expulsé hors du corps. Ce phénomène se produit plusieurs centaines de fois par jour.

 

Voir la Vidéo: "Modèle expérimental de la respiration humaine".